Les produits laitiers, nos amis pour la vie ? - La santé et la minceur au naturel par Céline Racine

Les produits laitiers

… sont nos amis pour la vie.

Ce jingle vous rappelle-t-il quelque chose ?

Cet article vous inspire ?

Rejoignez ma communauté en inscrivant votre adresse mail ci-dessous vous recevrez chaque semaine mes conseils, mes astuces et mes expériences qui me permettent de garder ma ligne, ma vitalité et ma joie de vivre en toutes circonstances 

Il a bercé bien des années de mon enfance et au-delà encore. Il a alimenté ma croyance que les produits laitiers sont non seulement bons pour la santé mais nécessaires puisqu’ils sont une bonne source de calcium et de protéines.

De ce fait, je m’en suis nourrie jusqu’à l’année dernière, ainsi que mes enfants. D’ailleurs, pas plus tard qu’hier mon plus jeune garçon m’a demandé pourquoi je n’achetais plus de yogourts. J’ai pris le prétexte que les derniers achetés, ils ne les ont pas mangés et qu’ils ont fini à la poubelle, puisque j’ai décidé que je ne ferais plus, moi-même, office de poubelle parce que… quand même ça ne se fait de jeter la nourriture.

Avez-vous aussi reçu cette éducation ? Finir son assiette, ne pas jeter la nourriture, etc… Difficile de s’en défaire vous ne trouvez pas ?

De mon côté, un concept de Louise Bourdeau m’a convaincue. Elle dit que puisque tout est énergie, il suffit d’envoyer cette énergie que représente la nourriture dans l’univers pour que la personne qui a faim sur cette terre reçoive la même quantité que je m’apprête à jeter. Rien de plus simple et de déculpabilisant.

Revenons-en aux produits laitiers…

Comme je vous l’ai expliqué dans mon article comment le jeûne m’a amenée une conscience alimentaire, manger des produits laitiers est devenu compliqué ou plutôt je me suis débarrassée de cette habitude. Enfin… pas totalement je l’avoue. Mon plaisir de savourer un bon fromage de temps à autres je l’ai gardé pour les occasions. Ce qui est compliqué c’est justement de ne plus en proposer à mes enfants. Tout gentiment j’ai supprimé les yogourts et la crème. Restent le parmesan, la mozzarella, la fêta et le lait. Ah ce bon lait au cacao du matin… difficile de le remplacer par autre chose. Je suis en train de leur faire décourvir le lait végétal, mais tout comme j’ai dû feinter mon cerveau pour changer mon focus, celui de mes enfants n’est pas encore totalement prêt à envisager cette solution. Mais j’y travaille. Le problème, lorsque l’on veut se passer d’un produit, on cherche à retrouver la même consistance et goût dans son substitut. C’est un leurre. On n’en retrouve jamais l’exactitude. Un verre de lait, pour mes enfants (et moi avant) c’est réconfortant, c’est doux, ça réveille des souvenirs lointains de bébé qui  recevait un biberon dans les bras de maman avant de s’endormir.

Pourquoi donc se passer des produits laitiers ?

kissmychef

Pour en connaître la réponse quoi de mieux que d’observer le milieu naturel.

Si on observe les animaux, les chiens, les chats, et autres mammifères, dès leur naissance ils tètent. Puis arrive la période de sevrage durant laquelle ils apprennent à se nourrir avec les aliments que leurs parents leur procurent ou qu’ils trouvent dans leur tout proche environnement. Un veau tète sa mère et peu de temps après il commence à brouter jusqu’à ce qu’il soit temps pour lui d’être sevré totalement. Une fois le sevrage fait, l’animal ne boit plus de lait.

Et que fait l’humain ? Après le sevrage de son bébé, il continue à le nourrir de lait, qui provient d’une autre espèce. Du lait maternel il passe au lait en poudre, puis au lait de vache (le plus généralement). Ben, oui puisque, je vous le rappelle, sa croyance est que l’homme a besoin de produits laitiers pour sa santé, pour se développer. Et en tous bons parents que nous sommes nous voulons ce qu’il y a de mieux pour nos enfants non ?

En réalité, à partir de l’âge de 6 ans il faut savoir que notre système digestif se modifie. Plus on s’approche de l’âge adulte et moins on digère le lait.

Il se trouve toutefois que nous les européens, d’origine caucasienne, on a l’avantage, naturellement, de bien digérer le lait. Les africains et les asiatiques ont eux, plus de difficultés voir l’impossibilité de digérer les produits laitiers. C’est pour cette raison qu’en Asie il est très rare d’en trouver.

Je ne sais pas vous mais de mon côté je supportais très bien les produits laitiers. J’ai appris que le corps les transforme en aliments pour la digestion.

Le problème à terme, c’est que pour les personnes qui en consomment beaucoup ou trop, leur corps ne pourra pas le métaboliser et il va développer des foyers inflammatoires.

Ce qui est vrai pour le lait, l’est pour le gluten. Notre système digestif au fil des génération s’est affaibli. Il est devenu plus paresseux que celui de nos ancêtres. La faute notamment aux métaux lourds que l’on retrouve partout : l’alimentation, les vaccins, les médicaments, l’eau, les engrais, les cosmétiques et j’en passe… Notre corps est capable d’en assimiler une certaine quantité, mais au-delà les problèmes commencent, notamment au niveau des allergies, plus précisément dans ce cas-ci, alimentaires. Ils rendent nos enzymes digestives inactives. A savoir encore que la sédentarité influe aussi sur notre système digestif. D’où l’importance ici encore de pratiquer une activité physique régulière.

Comment sait-on si on doit supprimer les produits de notre alimentation ?

Le plus simple est d’observer son corps et de l’écouter. Vous savez que notre corps est intelligent et qu’il sait communiquer avec nous. Mais savons-nous communiquer avec lui ? Tous les petits bobos que nous rencontrons est une information que le corps nous envoie. A nous de l’écouter.

Souffrez-vous de :

❎ symptômes cycliques

❎ de polyarthrite

❎ tendinite

❎ cataracte

❎ hypertension

Si oui, et que vous avez l’habitude de consommer des produits laitiers, supprimez-les durant trois semaines au moins. Et observez les changements. Si vous avez une bonne hygiène de vie, que vous jeûner de temps en temps, ces symptômes vont disparaître d’eux-mêmes à coups sûrs.

Plus précisément, la cause des inflammations est la caséine. C’est la protéine qui constitue la majeure partie du lait. A noter que tous les laits contiennent de la caséine, y compris ceux issus de la brebis et de la chèvre. Une personne intolérante au lait de vache le sera également au lait de brebis et de chèvre. Toutefois, des personnes intolérantes au lait de vache, supporte le lait de brebis ou de chèvre. La raison en est que le lait de chèvre et de brebis contient proportionnellement moins de caséine que le lait de vache.

Il ne faut pas oublier aussi que les vaches destinées à la production de lait sont poussées aux hormones afin qu’elles produisent plus de lait que de nature. Une vache est constituée à produire en moyenne 4 litres de lait par jour. Une vache laitière peut en produire jusqu’à 40 litres ! Effrayant vous ne trouvez pas ?

Le lait qui se rapproche le plus de celui de l’humain et le lait de chamelle et d’ânesse. Ce dernier peut être un substitut au lait maternel pour la maman qui ne peut pas allaiter.

La caséine est évidemment aussi présente dans le fromage, puisque celui-ci est fabriqué avec le lait.

Et le calcium alors ?

April

Alors qu’on nous passe en boucle qu’il faut consommer des produits laitiers pour avoir l’assurance d’un bon apport en calcium, et si en consommer réellement fait partie de notre culture, pourquoi l’ostéoporose se développe-t-elle en Europe ?

A contrario, en Asie où l’on ne consomme pas de lait il n’y a pas d’ostéoporose.

Où trouver la cause ?

Dans le lait il y a un facteur qui détruit les os : la parathormone. Cette hormone présente en trop grande quantité dans le corps est susceptible d’attaquer les os et de développer l’ostéoporose.

En résumé le lait au lieu de soigner les os, les détruit.

Mais heureusement, les produits laitiers ne sont pas la seule source de calcium. Vous en trouverez dans :

👉🏻 les légumes-feuilles verts
👉🏻 les graines de sésame
👉🏻 le tahini
👉🏻 le brocoli
👉🏻 le pak-choi
👉🏻 les endives
👉🏻 les figues

Et si on est végétarien, que l’on consomme des produits laitiers pour compenser la source en protéines, par quoi je les remplace ?

Vous trouverez des protéines aussi dans les végétaux tels que :

👉🏻 graines de chanvre
👉🏻 graines de chia
👉🏻 pousses ou graines germées
👉🏻 oléagineux
👉🏻 graines de lin, sésame, courge
👉🏻 sarrasin
👉🏻 le pain complet
👉🏻 le pollen
👉🏻 les algues (spiruline)
👉🏻 les lentilles
👉🏻 pois chiches

Les produits laitiers, dans nos habitudes quotidiennes peuvent très bien être remplacés par des laits végétaux tels que :

✅ soja

✅ riz

✅ amande

✅ cajou

Que l’on trouve dans le commerce. Attention toutefois à leur teneur en sucre et en agent conservateur. Lisez bien les étiquettes avant de faire votre choix. Il est aussi aisé de faire son lait végétal soi-même. Voici la recette :

Recette pour un lait végétal

  1. faites tremper une dose d’oléagineux de votre choix toute une nuit
  2. au matin jeter l’eau et rincer abondamment les oléagineux choisis
  3. verser les oléagineux dans un blender puissant, y ajouter 3x son volume d’eau, mixez
  4. passer la masse à travers une gaze pour ne récolter que le liquide blanc

C’est prêt !

 

Bio à la une

Vous pouvez tuner votre lait en le sucrant avec une datte mixée avec le lait, du miel, du sirop d’agave. En y ajustant son goût avec de la poudre de cacao crue, de la cannelle, du caroube.

Si vous souhaitez une consistance moins liquide vous diminuez la quantité d’eau. Et surtout gardez la pulpe des oléagineux qui restent dans la gaze. Vous pourrez l’utiliser dans vos pâtisseries, à vos pains, vos cookies faits maison. Cette pulpe porte le nom d’okara.

Ces laits sont réellement savoureux. Je les mélange à mon granola, mon porridge. Je vous les conseille vivement. Ils ont l’avantage d’apporter du bon gras nécessaire à notre corps contrairement à la graisse animale qui est saturée et contre-indiquée pour notre santé.

Et rappelez-vous :

les changements commencent par des petites actions

Il vous seront beaucoup plus faciles et acceptables. Un changement après l’autre. C’est la meilleure règle pour l’installation définitive d’une nouvelle habitude.

Comme d’habitude j’adore vous lire. Surtout n’hésitez pas à me laisser vos commentaires et vos partages.

Avec tout mon Amour💚

Céline🌷

  •  
  •  
  •  
  •  
Céline Racine
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: