L'alimentation consciente : mon allié minceur - La santé et la minceur au naturel par Céline Racine
2

Alimentation saine et consciente pour garder la ligne

Aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous mes astuces pour garder la ligne. Ces astuces sont devenues un principe de base dans mon alimentation et par la même occasion agissent aussi sur mon bien-être et ma santé. Je vous en parle souvent dans mes articles en vous disant que notre santé passe par notre assiette et à quel point l’alimentation saine et consciente est probablement la meilleure des préventions en santé.

En suivant mes 4 astuces pour garder la ligne, vous bénéficierez vous aussi  :

Cet article vous inspire ?

Rejoignez ma communauté en inscrivant votre adresse mail ci-dessous vous recevrez chaque semaine mes conseils, mes astuces et mes expériences qui me permettent de garder ma ligne, ma vitalité et ma joie de vivre en toutes circonstances 

🌸 d’une meilleure vitalité

🌸 d’un teint et d’une peau éclatants

🌸 d’un moral d’acier

🌸 de garder sa ligne

Et je vous rassure tout de suite : mes 4 astuces pour garder la ligne ne m’amène aucune frustration, aucun sentiment de privation. J’y découvre beaucoup de plaisir, de créativité avec des produits et des façons de les préparer totalement nouvelle et surprenante.

Après mon premier jeûne, lors de la reprise alimentaire, j’ai connu cette peur de me ré alimenter. Le sentiment d’avoir nettoyé mon corps en jeûnant puis en faisant l’hydrothérapie était tellement puissant que je voulais absolument respecter et avoir le contrôle sur ce quoi j’allais ingurgiter. J’ai donc entrepris beaucoup de recherches, suivi des cours et j’ai découvert tellement de possibilités que j’en étais toute excitée. Vous me connaissez un petit peu maintenant et vous savez que j’ai une facette d’aventurière qui ne demande qu’à être nourrie (ha ! ha ! le jeu de mots…).

J’ai commencé par supprimer les quelques produits « tout prêt » que j’avais l’habitude d’acheter comme :

✅ le pain

✅ les barres de céréales

✅ les céréales du petit déjeuner

✅ les pâtes blanches

J’ai remplacé les céréales raffinés par les céréales complètes et j’ai drastiquement diminué le gluten et les produits laitiers.

Et j’ai commencé à faire moi-même tout ce que je mangeais à partir de produits brut non transformés. Mais comme mes connaissances de base se limitaient essentiellement à cuisiner des produits avec de la farine et que je ne voulais plus ou beaucoup moins de ce produit de base dans mon alimentation il a fallu que je fasse des recherches et que je réapprenne une autre manière de cuisiner mes produits.

Je suis partie en terre inconnue et j’ai découvert la cuisine vivante! Je ne vais pas m’étendre sur le sujet aujourd’hui. Je ferai un article sur le sujet prochainement.

Cette façon de cuisiner est surprenante. Elle m’a fait découvrir des produits et des façons de les apprêter de manières audacieuses. J’ai tout de suite adhéré. Avec cette façon de cuisiner on mange très sainement. Elle est uniquement basée sur des produits végétaux. Et comme par miracle elle regroupait tous les critères que j’avais déterminé comme étant la base d’une alimentation saine et consciente.

Mon alimentation saine et consciente pour garder la ligne

Selon moi, une alimentation saine et consciente est :

1. Une alimentation pauvre en sucre

Savez-vous que du sucre il y en a partout ? Du jambon aux cornichons en bocal en passant par le bouillon instantané ?

Sans compter toutes les petites douceurs que l’on s’accorde du matin au soir sans s’en rendre compte, le sucre que l’on rajoute dans son thé ou son café, les sodas, les jus de fruits qui ne sont la plupart que du concentré, etc…

Savez-vous combien de grammes nous en consommons en moyenne par jour ? 250 gr ! Alors qu’une recommandation élaborée par plusieurs pays européens serait de 90 gr par jour (tout sucre confondu) et qu’en réalité le corps n’en aurait besoin que de 25 gr ! Nous consommons donc 10 fois plus de sucre que ce que le corps a réellement besoin !

Maintenant je vais vous livrer une petite explication sur ce que signifie tout sucre confondu. Oui, le sucre c’est compliqué et complexe. Il y a plusieurs sortes de sucre :

1. le sucre raffiné (le blanc, le traditionnel que nous connaissons tous), le un peu moins raffiné (le sucre de canne brut par exemple)

2. les sucres cachés que sont tous les mots qui, sur une étiquette, se terminent par -ose (saccharose, maltose, fructose, glucose, lactose, etc…)

3. puis ceux qui ne finissent pas en -ose (caramel, sucre brun, jus de fuit, maltodextrine, sucre de betterave, …)

4. les faux sucres comme l’aspartame, la saccharine, etc…

5. les sucres naturels, non raffinés tels que le miel, le sirop d’érable, les fruits

 Dans ce chapitre, j’inclus aussi les sucres que l’on appelle aussi glucides. Le sucre décrit ci-dessus est également un glucide. Les autres étant :

❎ les céréales

❎ les farines (de céréales moulues)

❎ les pâtes

❎ les fruits et les légumes

Un jour je me suis amusée à observer ce que représente la quantité de 90 gr de sucre par jour. Force est de constater qu’en mangeant :

👉🏻 1 fruit

👉🏻1 tranche de pain beurré à la confiture

👉🏻1 repas composé de légumes, féculents

👉🏻1 barre de céréales

👉🏻 1 petit morceau de chocolat noir à 70% de cacao

je suis très rapidement arrivée à 90 gr de sucre, voir plus. C’est là que j’ai réalisé l’importance de ne pas manger de produits transformés. Ce sont dans ces produits que l’on retrouve le plus de sucre.

Mon astuce aujourd’hui est de bien lire les étiquettes. Dans mon panier de courses hebdomadaires, j’ai largement banni les produits qui contiennent plus de 20 gr de sucre pour 100 gr. C’est en faisant cet exercice que j’en suis venue à ne plus acheter de barres de céréales, de crackers, de galette de riz 😱 (je crois que c’est le produit que je croyais sain et « light » qui contient le plus de sucre).

J’ai également supprimé les jus de fruits, les sirops, les rares sodas que j’achetais et les thés froids, les yahourts.

Le thème du sucre est un très gros thème. J’y consacrerai prochainement un article plus complet.

2. Une alimentation à indice glycémique bas

En comprenant qu’il y avait du sucre partout, du plus raffiné au plus naturel, et que notre santé dépend de la quantité que l’on ingère, j’en suis tout naturellement venue à comprendre ce qu’est un indice glycémique bas pour pouvoir gérer au mieux tout cet apport en sucre.

C’est quoi l’indice glycémique ?

C’est la quantité d’insuline que le corps doit libérer pour métaboliser le sucre dans le sang. Plus concrètement :

Lorsque l’on mange des aliments à Indice glycémique élevé, c’est-à-dire qui contiennent beaucoup de sucre, celui-ci est très rapidement disponible dans le sang dès qu’il passe de l’estomac aux intestins. Il est très rapidement digéré.

Le pancréas va alors bosser très dur pour libérer rapidement et en quantité l’insuline nécessaire à métaboliser tout ce sucre qui arrive très rapidement. Cet effort pour le pancréas et pour le corps va nous amener à un état de fatigue. D’où le besoin d’aller faire une sieste après un repas copieux, ou le coup de barre de 11 heures. On se sent en baisse d’énergie et qu’est-ce qu’on fait ? On s’empresse de manger un petit truc sucré pour se redonner de l’énergie. Et ainsi de suite… Le sucre appelle le sucre !

A l’inverse, si l’on mange des aliments à indice glycémique bas, le pancréas devra moins travailler puisqu’il devra libérer moins d’insuline. Le temps de digestion sera lui aussi ralenti et la sensation de satiété dure plus longtemps. Résultat : plus de coup de pompe, plus d’énergie, moins d’envie de manger rapidement.

Voici un tableau qui indique les aliments à IG bas, moyen, élevé qui vous guidera dans le choix de vos aliments.

Mes 4 astuces pour garder la ligne

Source : musculation.com

3. une alimentation essentiellement alcaline

Une alimentation basée sur l’équilibre acido-basique est constituée en théorie d’aliments à 80% alcalins et à 20 % d’aliments acides.

Or, il se trouve que dans notre société, au travers de notre alimentation traditionnelle, c’est l’inverse. La nourriture que nous avalons est à 80% acide et à 20% alcaline.

Qu’est-ce qu’un aliment alcalin ?

Il faut savoir qu’il y a deux sortes d’aliments alcalins :

1. ceux qui le sont dès le début de la digestion

2. ceux qui au départ sont acides et que lors du processus de digestion deviennent alcalins

Ces derniers sont appelés : alcalinisants.

Une alimentation trop acide cause bien des problèmes au niveau de la santé. Une consommation excessive de ce type d’aliments amène à une rupture de l’équilibre acido-basique.

Les symptômes de ce déséquilibre peuvent être :

👉🏻 des aigreurs d’estomac

👉🏻des renvois acides

👉🏻des caries

👉🏻l’ostéoporose

👉🏻perte de cheveux, ongles cassants

👉🏻douleurs musculaire, courbatures

👉🏻mauvaise haleine matinale

👉🏻peau grasse, surtout sur le visage

👉🏻fatigabilité, surtout le matin

Le système immunitaire fini également par être touché, il se fragilise puisque l’acidité attaque les tissus et les muqueuses.

Mes 4 astuces pour garder la ligne

Source : So Busy Girls

Quels sont les aliments alcalins ?

Les aliments principaux basifiants (alcalins) sont :

✅les légumes

✅les fruits

✅les fruits oléagineux (olive, avocat, noix de coco, …)

✅les plantes aromatiques et certaines médicinales

✅les huiles d’olive, de colza, de coco

Les aliments acides sont :

✅les produits laitiers

✅les produits animaux

✅les produits céréaliers

✅les produits sucrés

✅les produits transformés

✅les légumineuses

Il n’y a pas de problème à consommer des produits acides pour autant qu’une bonne part d’aliments alcalins les accompagnent.

Si on apprécie de manger un bon morceau de viande, il est essentiel de lui associer une bonne salade, une bonne part de légumes verts et pourquoi pas, en guise d’apéro un jus de légumes.

Vous avez ainsi l’assurance que l’acidité que contient votre morceau de viande sera neutralisé par la quantité de légumes.

C’est mon astuce lorsque je suis de sortie. C’est la période de la chasse et de la Saint-Martin dans notre région. Il m’arrive de choisir un de ces menus saisonniers, de plus arrosés de vin, et conclut par un dessert. Le lendemain, je me fais une bonne cure de jus de légumes, de salades pour neutraliser toute l’acidité que j’ai avalé la veille. Ou alors je jeûne pour permettre à mon corps d’éliminer le trop plein de toxines, de déchets.

Mes 4 astuces pour garder la ligne

Source : Adventiste Magazine

4. Du bon gras

Savez-vous que pour rester en bonne santé et garder la ligne, le gras est un bon allié ? Un tiers des calories provenant de nos repas doit provenir d’acides gras. Mais attention ! Pas n’importe quel gras. Il faut privilégier les acides gras que l’on appelle « essentiels », ceux que notre organisme ne sait pas produire.

Le cholestérol ne doit pas être mis de côté également (celui que l’on trouve dans le jaune d’oeuf, le beurre, …). Il est nécessaire à la synthèse de nombreuses hormones comme les oestrogènes, le cortisol,… et à la constitution des membranes de nos cellules et au bon fonctionnement de notre cerveau.

Mes 4 astuces pour garder la ligne

Source : Passeport Santé

C’est quoi du bon gras ?

Des oméga 3

Ils sont indispensables à la souplesse de la peau, à l’intégrité de la rétine, à la robustesse du coeur, pour le cerveau, la concentration. Ils préviennent aussi de la prise de poids. Ils sont excellents contre le stress, la dépression et préviennent la maladie d’Alzheimer. On en trouve dans :

👉🏻 le thon, le maquereau, les sardines, le saumon, la truite
👉🏻 huile de colza, de caméline
👉🏻 les graines de sésame
👉🏻 la mâche et les épinards

Des omégas 6

Ce sont des acides gras qui ont des vertus pro-inflammatoires. Nous en avons besoin pour toutes les petites inflammations dans notre corps pour vivre. Mais à l’excès, ce n’est pas bon non plus. On en trouve dans :

👉🏻 l’huile de tournesol
👉🏻 l’huile de pépins de raisin
👉🏻 l’huile de noix
👉🏻 l’huile de courge
👉🏻 l’huile de germe de blé

Des oméga 9

C’est ici que l’on retrouve les acides gras monoinsaturés. Ils jouent un rôle important dans la prévention des maladies cardiovasculaires. En manger tous les jours freine les caillots sanguins qui sont à l’origine des infarctus du myocarde. Ils diminuent également le mauvais cholestérol. Ces acides gras possèdent également un anti-inflammatoire puissant. Ils réduisent les risques de diabète, d’arthrite et de cancer. On les trouve dans :

👉🏻 l’avocat
👉🏻 les amandes
👉🏻 les noisettes
👉🏻 l’huile d’olive

Mes 4 astuces pour une alimentation saine et consciente

Source : Nutreactif

Le mauvais gras, lui se trouve dans les acide gras trans. C’est celui que l’on retrouve dans les aliments industriels (biscuits, poissons panés, nuggets,…). C’est gras est mauvais car il élève le taux du mauvais cholestérol.

Et il y a aussi les acides gras saturés 

Ce ne sont pas des mauvaises graisses mais il ne faut pas en abuser et les consommer le matin. C’est à ce moment-là que l’organisme les assimile le mieux. Un acide gras saturé c’est de la graisse qui se fige à température ambiante et elle résiste bien à la cuisson. On les retrouve dans :

👉🏻 le beurre
👉🏻 le ghee
👉🏻 graisse de coco
👉🏻 huile de palme
👉🏻 saindoux

Ces gras ne doivent servir qu’à cuire ou avec parcimonie dans les desserts. Elles ne sont là que pour le côté « plaisir » des papilles.

En résumé

Pour faire simple, surtout la semaine (c’est le moment où je peux avoir le plus de contrôle sur ce que je mange), afin de garder ma ligne, je privilégie :

1. les produits maisons (je choisis les ingrédients dans mes préparations ainsi je sais ce qu’il y a dedans)

2. les aliments à indice glycémique bas qui me rassasie plus longtemps et m’évite les coups de pompe et me donne plus de vitalité

3. les légumes verts en quantité plusieurs fois par jour, cru, en soupe, en jus, en salade, bref sous toutes les formes

4. j’invite les bons gras dans mon assiette

Vous voilà maintenant parée pour équilibrer les petits et les plus gros excès que vous pouvez rencontrer lors des sorties entre amis, les repas de famille. Ici il n’y a pas de privation. Qui dit « pas de privation » dit « pas de frustration ». Tout est question d’équilibre. A chacun de trouver le sien dans le respect de sa santé et de son plaisir.

Comme d’habitude j’adore vous lire. Je serai ravie de lire vos commentaires et d’y répondre. N’hésitez surtout pas à partager votre avis, votre ressenti, vos expériences, …

Avec tout mon Amour💚

Céline🌷

  • 3
  •  
  •  
  •  
Céline Racine
 

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
Céline Aeberli - 30 octobre 2018

Hello Céline!
C’est toujours un vrai plaisir de te lire!
Je te remercie pour toutes ces précisions sur l’indice glycémique et l’acidité des aliments. Je connaissais déjà un peu le sujet mais pas de manière aussi complète que tu le décris dans ton article.
J’ai, du coup, imprimé le 2 tableaux et les ai collés sur les portes de mes armoires de cuisine!!!
Gros bisous et à bientôt!
Céline

Reply
    Céline Racine - 1 novembre 2018

    Coucou Céline, merci pour ton retour et tes encouragements toujours appréciables !! Oui ces tableaux sont précieux. Je les consulte régulièrement aussi. Mais je commence à bien les connaître. A bientôt Céline

    Reply

Leave a Reply: